La voiture partagée

L’autopartage

Définition

Un seul ou plusieurs utilisateurs peuvent emprunter une voiture proposée en autopartage. Elle peut appartenir à un opérateur d’autopartage ou à des particuliers. Les modalités de gestion du véhicule et du service sont également variables.

L’autopartage est adapté à des usages spécifiques, notamment pour les individus qui ont un besoin limité d’une voiture, que ce soit dans le cadre professionnel ou personnel.

L’autopartage en Alsace Centrale

Le PGD identifie l’autopartage comme un axe de travail à travers les objectifs suivants :

  • Favoriser l’augmentation de l’offre d’autopartage sur tout le territoire
  • Faciliter le recours à l’autopartage notamment par les structures professionnelles

L’autopartage en Alsace Centrale avant le démarrage de la mission mobilité du PETR

Deux stations gérées par l’opérateur Citiz

Les stations Citiz sont ouvertes à l’utilisation par les particuliers ou structures abonnées au service. Une fois abonnés, les usages sont en principe facturés en fonction de la distance effectuée et du temps de réservation. Le réseau Citiz s’est considérablement étoffé au cours des dernières années. Il est possible d’utiliser tous les véhicules du réseau en France avec un même abonnement. Les véhicules mis en autopartage par Citiz présentent de nombreux avantages :

  • Qualité du service pour les particuliers : centrale d’appel, réservation du véhicule en ligne ou par smartphone, carte carburant.
  • Qualité du service pour les structures : mêmes avantages que pour les particuliers avec en plus la possibilité d’obtenir une gestion externalisée d’un véhicule de service.
  • Intérêt pour le développement des autres modes de transport alternatif (Citiz permet de prendre conscience du coût réel d’utilisation d’un véhicule. En général devant ce constat, les utilisateurs préfèrent se reporter sur d’autres modes de transports moins dès que possible).

Les emplacements des deux stations à Sélestat

L’autopartage géré par des particuliers

A côté des stations gérées par des opérateurs comme Citiz il existe des solutions de location de particuliers à particuliers. De nombreux utilisateurs y ont déjà eu recours en Alsace Centrale. Il s’agit par exemple de l’opérateur suivant : https://fr.getaround.com/

L’autopartage dans le cadre de la mission mobilité du PETR

Le PETR contribue à mettre en lien l’opérateur Citiz et des partenaires institutionnels.

Le développement de l’autopartage peut prendre différentes formes. D’abord Citiz peut proposer l’ouverture d’un véhicule à l’autopartage alors qu’il appartient déjà à une structure. Ensuite il existe la possibilité de remplacer les véhicules de services par les véhicules en autopartage fournis par Citiz. Enfin, un véhicule Citiz peut-être installé dans un environnement rural avec le soutien de la structure qui souhaite en disposer.

L’ouverture d’une troisième station à Bassemberg

La communauté des communes de la Vallée de Villé (CCVV) a eu recours à Citiz pour plusieurs raisons. La collectivité souhaitait fournir un véhicule de service à ses agents sans pour autant devoir en assurer la gestion. Ensuite, le partenariat avec Citiz permet d’offrir la possibilité aux habitants et visiteurs de la Vallée de Villé de louer un véhicule mis en autopartage.

Le centre administratif de la CCVV se trouvant à Bassemberg, village d’environ 250 habitants, le potentiel de recours à l’autopartage n’était pas suffisant pour que Citiz décide de s’y installer. De manière générale, Citiz ouvre une nouvelle station lorsque l’opérateur identifie un potentiel d’utilisation important, comme cela avait été le cas devant la gare de Sélestat.

La méthode adoptée par la CCVV pour disposer d’un véhicule Citiz à Bassemberg :

  • D’abord, par la localisation de la station à proximité de la CCVV mais également d’autres services (piscine, médiathèque, office du tourisme, camping, MJC),
  • Ensuite, il s’agit de convier les différents partenaires cités pour leur présenter l’autopartage et son intérêt,
  • Puis, la CCVV ouvre un accès à l’utilisation de la station aux 18 communes membres,
  • La CCVV s’engage à rétribuer l’opérateur avec un montant minimal garanti par mois que le véhicule soit utilisé ou pas. Cela répond à une nécessité pour Citiz qui risquerait autrement de subir des pertes de revenus dans un cas de figure comme celui-ci,
  • Citiz, le PETR et la CCVV, mènent des actions de communication pour faire connaître le service aux particuliers concernés,
  • Les partenaires de cette démarche expérimentale en tireront un bilan à l’issue d’une période probante (hors crise sanitaire).

Mise en service de la station le 12 mars 2020

L’autopartage pour votre structure ? Exemple 1 : Votre structure (collectivité, entreprise) ne dispose pas de véhicules de services et doit gérer les remboursements de frais kilométriques des salariés ? Exemple 2 : Votre structure dispose d’une flotte de véhicules de services dont l’usage n’est pas optimal par rapport aux besoins ? Ou encore la gestion de cette flotte consomme trop de temps ? Adressez-vous au PETR pour réfléchir à des nouvelles solutions.

L’autopartage pour votre foyer ? Exemple : Vous êtes un particulier et vous possédez un véhicule qui ne vous est pas très utile ? L’autopartage peut être une solution de remplacement pour répondre à vos besoins ponctuels. Découvrez les solutions qui s’offrent à vous auprès des opérateurs de covoiturage mentionnés.

Le Covoiturage

À l’origine de l’action

Le PGD prévoit que « la part du covoiturage peut augmenter, notamment la part modale des actifs ». Le PETR a auditionné plusieurs opérateurs de covoiturage pour trouver la meilleure approche permettant d’atteindre cet objectif.

Klaxit et les politiques publiques

Le choix du PETR s’est porté sur Klaxit. Il s’agit d’une start-up qui développe son activité depuis 2014 avec son premier client Renault. Klaxit réunit aujourd’hui 40 collaborateurs et se positionne en leader européen sur le covoiturage courte distance.

  • Le covoiturage de courte et moyenne distance nécessite une intervention extérieure pour qu’il se développe. Ainsi, Klaxit propose des solutions aux collectivités pour déclencher cette pratique.
  • Klaxit analyse en continue les pratiques de covoiturage en cours. Cela permet de définir sur le long terme les incitations les plus adaptées au développement de ce moyen de transport.

La méthode retenue en Alsace Centrale

Tout d’abord, la méthode proposée par Klaxit consiste à travailler avec les plus importants employeurs du territoire en termes d’effectifs.

Comme le mentionne Patrick Barbier, Président du PETR, cela constitue un choix particulièrement pertinent pour l’Alsace Centrale : « L’augmentation de la part modale du covoiturage de courte distance et particulièrement sur les trajets domicile travail a rapidement constitué un objectif pour le PETR Sélestat Alsace Centrale. En effet de nombreux employeurs ont fait le choix de développer leur activité sur notre territoire.»

Les employeurs concernés bénéficient gratuitement des nombreux services :

  • Les salariés ont un accès gratuit à la version premium de l’application Klaxit. L’application matérialise des points de rencontres efficaces et met en relation les profils concordants. Ensuite, l’application apporte une garantie retour aux passagers en cas d’empêchement du conducteur.
  • Durant la phase de lancement du projet, les trajets effectués en covoiturage à travers l’application Klaxit sont cofinancés. Concrètement, les frais de transports de chaque passager sont pris en charge en totalité ou en partie avant d’être reversés aux conducteurs. Ces sommes proviennent de certificats d’économie d’énergie (CEE) sur le principe du polleur-payeur.
  • Les CEE serviront aussi à financer des plans de communication adaptés à chaque employeur sur le sujet du covoiturage adapté.

Comment devenir employeur bénéficiaire ?

Le PETR et Klaxit ont sélectionné les employeurs en fonction de leurs effectifs. En effet, plus un site rassemble de collaborateurs plus il  y aura de chance de former des équipages de covoiturages. Les employeurs participent à ce projet expérimental sur une année. L’implication du PETR évite aux employeurs d’apporter une contribution financière ou un quelconque engagement. Le seul investissement leur étant demandé concerne le temps de travail d’un référent désigné, qui communiquera en interne.

Le grand public bénéficie également de l’action

Le projet s’adresse à tous ceux qui souhaitent faire du covoiturage en partant ou en arrivant en Alsace Centrale. Cela grâce à une politique de cofinancement de trajets pour le grand public.