Études sur les Mobilités

Une planification en cascade

D’abord, le Plan Global de Déplacements constitue le premier jalon de la planification locale des mobilités. Il s’agit d’un document cadre permettant de construire un plan d’action sur l’ensemble des mobilités durables compatibles avec le territoire.

Le PGD a ensuite déclenché trois études supplémentaires. La première concerne la revitalisation de la ligne ferroviaire Sélestat Bois L’Abesse. Ensuite, ce plan a donné lieu à une étude sur le gouvernance des politiques de mobilités en Alsace Centrale. Enfin, concernant les modes actifs, le PGD a donné lieu à un nouveau Schéma Directeur Cyclable intercommunautaire.

Depuis, une étude de conception d’une “vélostation” préconisée par le schéma cyclable est en cours de réalisation.

 

Plan Global de Déplacements

Il s’agit d’ un plan volontaire sur les mobilités, cohérent avec les enjeux du SCOT. Cette stratégie d’organisation des modes de déplacements “durables”, octroie une place croissante aux piétons, aux modes actifs et aux transports en commun. En d’autres termes, le Plan vise à parvenir à une utilisation plus rationnelle de la voiture en solitaire.

Ainsi, la finalité du plan consiste à faire de l’Alsace Centrale un territoire plus agréable à vivre, moins pollué et plus solidaire.

Le bureau d’étude Inddigo a réalisé cette étude construire en 3 phases :

  • D’abord un diagnostic qui identifie les enjeux de mobilité sur le territoire,
  • Puis une stratégie d’organisation des différents modes de déplacements,
  • Et enfin un plan d’action.

Une multitude d’acteurs pourront mettre en oeuvre les actions retenues au titre du PGD. Il s’agit du PETR, des communes, des communautés de communes, ou d’autres partenaires comme la Région Grand Est.

Toutefois, les élus du PETR ont opté pour un plan d’actions véritablement porté par le PETR, pour garantir sa cohérence territoriale :

 

Schéma Directeur Vélo de l’Alsace Centrale

Le Plan Global de Déplacement, point de départ de l’étude

Le PGD préconise explicitement la réalisation d’une étude cyclable à l’échelle du PETR

Le PETR lauréat du programme AVELO

Au démarrage, le projet d’étude a retenu l’attention de l’ADEME qui participe à son financement via le programme « AVELO » https://www.ademe.fr/expertises/mobilite-transports/passer-a-laction/dossier/programme-avelo/description-programme-avelo . En effet, le PETR a été désigné territoire lauréat parmi les 227 lauréats à l’échelle nationale et le 22 projets à l’échelle du Grand Est  https://umap.openstreetmap.fr/fr/map/laureats-aap-velo-en-region-grand-est-releves-1-et_338250#8/48.754/5.773

Ensuite, une phase d’auditions a permis de sélectionner le cabinet d’ingénieurs conseils en mobilité et en urbanisme RR&A (Roland Ribi et Associés) https://www.rra.fr/.

Construction de l’étude

L’étude a démarré en mars 2020 pour une durée d’un an. Dans l’ordre, les principales phases de l’étude ont consisté à réaliser une analyse de l’existant, à recenser et analyser les besoins, avant de proposer des scénarios, et enfin à formaliser le schéma.

Une réunion de concertation grand public a également eu lieu à Sélestat.

Bilan de l’étude

Composition du schéma

Le schéma formule des recommandations permettant d’aboutir à la mise en place d’un système vélo en Alsace Centrale. Pour commencer, l’étude identifie des itinéraires prioritaires et secondaires sur chaque Communauté de Communes. Le schéma accorde une attention particulière aux itinéraires entre Communautés. Ensuite, l’étude livre une liste de services phares adaptés à la configuration du territoire. Pour finir, la signalisation ou encore l’éclairage des pistes ne sont pas en reste.

Adoption du schéma

En dernier lieu, le schéma qui constitue un document volontaire sans caractère prescriptif a été adopté par les élus du PETR réunis en comité syndical le jeudi 10 juin à Mussig. Il s’agit définitivement de l’outil de référence sur les 10 prochaines années pour le développement du vélo dans chaque Communautés de Communes du territoire.

Comité syndical du PETR du 10 juin 2021.

Étude sur la gouvernance et la gestion des mobilités

Le diagnostic du PGD à la base de cette étude

  • Le territoire du PETR constitue un bassin de mobilité : 85% des déplacements tous motifs sont réalisés à l’intérieur de ce territoire,
  • l’offre de transports collectifs est importante (TER, Réseau 67, lignes de Haute-Alsace, TIS) mais souffre d’un manque de cohérence (doublons, multiplicité tarifaire…),
  • une attente forte des acteurs s’exprime dans ce domaine (élus, associations…).

Une étude inscrite dans l’action « améliorer et coordonner les offres existantes, avant d’harmoniser et unifier les offres »

L’objectif du PETR est de structurer l’offre de services de transports en commun à son échelle. Pour y parvenir il s’agit de définir la gouvernance et le mode de gestion les plus adéquats. Le PETR a lancé en 2019, un appel d’offres pour la réalisation d’une étude avec 2 exigences principales :

  • D’abord connaitre et évaluer précisément l’offre existante du point de vue technique, commercial, social, économique et organisationnel,
  • Puis définir et analyser les différents montages possibles pour réorganiser la politique mobilité au niveau PETR.

A l’issue de l’appel d’offres, le PETR a confié la mission au groupement CALIA/ITER/SEBAN. Le démarrage de l’étude, prévue en février 2020, a été reporté au mois de mai en raison de la crise sanitaire.